fbpx
Actualités • Cyber Sécurité,Gestion TI,Technologie

Ne vous contentez pas de sauvegardes de base pour lutter contre les ransomwares

AIKI Informatique

Bien que les ransomwares soient depuis longtemps une préoccupation sérieuse pour les propriétaires d’entreprises du monde entier, la pandémie de COVID-19 a créé de nouvelles opportunités pour que cette menace s’épanouisse, et le vecteur d’attaque est susceptible de devenir encore plus dangereux dans les années à venir.  

Selon un rapport, 304 millions d’attaques par ransomware ont eu lieu dans le monde en 2020, et les ransomwares ont affecté plus de 65 % des entreprises mondiales.1 Les experts suggèrent que ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Malheureusement, même si les PME continuent d’être touchées de manière disproportionnée par ces attaques infâmes, les rapports et les notifications font rarement la une. 

En matière de cybersécurité et de ransomware, la plus grande erreur des PME est de penser que les pirates ne visent que les grandes entreprises. C’est pourquoi de nombreuses PME s’appuient encore sur de simples sauvegardes et ne disposent pas d’une stratégie solide.  

La vérité est que les pirates comptent sur les petites entreprises pour mettre en place moins de mesures de sécurité, ce qui leur permet de pénétrer plus facilement dans vos systèmes. S’il est bon d’avoir une sauvegarde des données, il est grand temps d’aller plus loin dans la sécurité. 

La stratégie de sauvegarde 3-2-1 pour votre entreprise

Il s’agit d’une meilleure pratique du secteur pour réduire le risque de perte de données en cas de violation. La stratégie 3-2-1 consiste à disposer d’au moins trois copies de vos données, deux sur site mais sur des supports/appareils différents, et une hors site. Examinons chacun de ces trois éléments et les questions qu’ils abordent :

  • Trois copies des données 

L’idéal est de disposer d’au moins deux copies supplémentaires de vos données, en plus de vos données originales. Cela permet de s’assurer qu’en cas de sinistre, vous disposerez toujours de copies supplémentaires. La première copie de sauvegarde des données est généralement conservée au même endroit physique que l’original, voire sur le même serveur physique. 

  • Deux supports différents 

Stocker des copies supplémentaires de vos précieuses données sur le même serveur/emplacement ne sera pas utile en cas de violation. Conservez deux copies de vos données sur différents types de supports de stockage, tels que des disques durs internes et des supports amovibles comme un disque dur externe ou une clé USB. Si cela n’est pas pratique pour votre entreprise, conservez des copies sur deux disques durs internes dans des lieux de stockage distincts. 

  • Une copie hors site 

Conservez une copie de vos données hors site, loin des autres. Cela permet de se prémunir contre les pires scénarios. 

En plus de la stratégie de sauvegarde 3-2-1, pensez à appliquer le concept de sécurité à plusieurs niveaux pour assurer la sécurité de vos données et de vos copies de sauvegarde. 

Importance de la sécurité multicouche dans la cyberdéfense 

La plupart des PME disposent d’un antivirus ou d’un pare-feu, mais cela ne suffit généralement pas à lutter contre les menaces sophistiquées d’aujourd’hui, d’où la nécessité d’appliquer une approche de sécurité en couches.  

Étant donné qu’aucune technologie ou mesure de sécurité n’est sans faille ou garantie, la sécurité en couches part du principe que les attaquants infiltreront les différentes couches de défense d’une organisation ou l’ont déjà fait. L’objectif de cette approche est de fournir de multiples mesures de sécurité, de sorte que si une attaque réussit à franchir un outil de sécurité, d’autres sont en place pour aider à identifier et à arrêter l’attaque avant que vos données ne soient volées. 

Les TROIS ÉLÉMENTS de la sécurité en couches sont :  

La Prévention  

Les politiques, contrôles et processus de sécurité doivent tous être conçus et mis en œuvre pendant la phase de PRÉVENTION. 

Détection  

L’objectif de la DÉTECTION est de découvrir et de notifier une compromission dès que possible. 

Réponse 

Une RÉPONSE rapide est essentielle pour que la phase de détection ait un sens. 

La sécurité en couches

La sécurité en couches est divisée en sept couches par les experts en sécurité. Les pirates qui cherchent à s’introduire dans un système doivent franchir chaque couche pour y accéder. Si vous voulez empêcher les cybercriminels d’accéder à vos systèmes, concentrez-vous sur l’amélioration de ces sept couches : 

1. Politiques de sécurité de l’information 

Mettez en œuvre des politiques de sécurité qui restreignent les accès non autorisés, car la sécurité et le bien-être des ressources informatiques en dépendent. Cela vous aidera à sensibiliser à la sécurité de l’information au sein de votre organisation et à démontrer à votre clientèle que vous prenez au sérieux la sécurisation de ses données. 

2. La sécurité physique 

Les mesures de sécurité physique, telles que les clôtures et les caméras, sont essentielles pour empêcher les intrus indésirables de s’introduire. Elles permettent également de surveiller les employés ayant accès à des systèmes sensibles. 

3. La sécurité du réseau 

Il suffit que les pirates exploitent une seule vulnérabilité pour avoir accès au réseau d’une entreprise. Ils peuvent facilement s’introduire dans les ordinateurs et les serveurs après avoir accédé à votre réseau. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures de sécurité réseau efficaces. 

4. Analyse des vulnérabilités 

Les vulnérabilités qui surviennent en raison de facteurs tels qu’une gestion inadéquate des correctifs et une mauvaise configuration ouvrent la porte aux cybercriminels. Cependant, les analyses de vulnérabilité permettent de détecter ces correctifs manqués et ces configurations inadéquates. 

5. Gestion solide des identités et des accès (IAM) 

En raison des progrès technologiques, il est plus facile que jamais d’acquérir des mots de passe et de pirater des réseaux. La gestion des identités et des accès limite l’accès aux données et applications critiques à certains travailleurs, ce qui rend difficile tout accès non autorisé. 

6. Protection proactive et sauvegarde et récupération réactives 

La protection proactive détecte et corrige les risques de sécurité avant qu’ils ne conduisent à une violation complète. L’objectif de la sauvegarde et de la récupération réactives est de récupérer rapidement après une attaque. 

7. Surveillance et tests continus 

Si vous ne surveillez pas et ne testez pas régulièrement votre stratégie de sauvegarde et de reprise après sinistre, vous commettez une grave erreur et vous risquez d’être victime d’une violation. 

S’il est de votre responsabilité de veiller à ce que votre entreprise ne soit pas aspirée dans les sables mouvants de la perte de données, il est facile de se sentir dépassé si vous essayez de tout résoudre par vous-même. En travaillant avec un spécialiste comme nous, vous avez l’avantage d’avoir un expert à vos côtés. Nous nous assurerons que vos mesures de sauvegarde et de sécurité sont capables de faire face aux menaces. Contactez nous dès aujourd’hui pour planifier une consultation.